La compagnie Marocaine

13th Apr 2016 11:47:39

La compagnie Marocaine

En Janvier 2012 , les ferries de la Comanav et ceux de la Comarit sont à l'arrêt suite à leur faillite. Pour sauver les ferries de la Comanav et ceux de la Comarit, plusieurs pistes sont envisagées:Soit un  appel  à des offres,ou une aide financière temporaire de la Comarit dans laquelle l'Etat pposède des parts mais dont l'actionnaire principal est l'homme d'affaires marocain "Samir Abdelmoula .

Pour certains négociateurs,  il faut un service mixte passagers et fret permettrait de rentabiliser la ligne durant l'hiver. Carthagène et l'enclave de Melilla seraient également évoquées dans le cadre des relations triangulaires.

Grandi Navi Veloci envisage une extension  Sète du service actuel entre Tanger, Barcelone et Gênes avec son car-ferry Excellent d'une capacité de 2253 passagers et 2250 mètres linéaires pour les remorques.  A la suite des négociations, la compagnie italienne Grandi Navi Veloci(GNV)  obtient la licence d'exploiter les lignes des ferries de la comanav et Comarit.

Sète-Nador

Suite aux changements de proprieté sur les lignes des comapgnies de la Comanav et de la Comarit , d'importants changements ont eu lieu sur les traversées par le nouveau propriétaire. A savoir  l'équipage des flottes Fantastic ou du Majestic parle l'italien, l'anglais et le français. La plupart des pancartes et écritaux d'indication sont également en italien, anglais et français.

Concernant les repas à la carte ou au self -service, les passagers marocains se trouvent avec des plats culinaires internationaux et qui n'ont rien à voir avec la cuisine marocaine. Par ailleurs , les passagers dans les bateaux de Grandi Navi Veloci, contrairement à l'époque de la Comarit et de la Comanav, paient les repas.

Dans tous les ports  où Grandi Navi Veloci est présente , met à disposition ses bureaux et son personnel aux passagers. La responsable consulaire a demandé à ses compatriotes de se soumettre aux règles de la compagnie GNV.